Journées du patrimoine

                                                               

   Hommage à
         GERMAINE  CHAPOTAT   ( 1901 - 1994 )
 
 
            Epouse de René Chapotat ---frère de Edouard, peintre professionnel à Lyon, de Henri, sportif reconnu au CSV et de Gabriel qui a largement contribué à l'avancée de l'archéologie à Vienne.
 
Germaine CHAPOTAT a commencé à peindre très jeune. Elle était l'élève de Tony COLLET à Lyon, qui lui a enseigné avec bonheur l'art figuratif. De cette époque, on retient un magnifique auto-portrait, un portrait de viellard et des vues de Vienne dont la place St. Maurice.
 
Le décès de son époux, intervenu très tôt, l'oblige à abandonner son activité artistique pour reprendre son métier de professeur de couture. Elle ne reprendra les pinceaux qu'à la retraite. Cette période de maturité nous a laissé d'imposants bouquets de fleurs ainsi que de belles natures mortes.
 
Germaine CHAPOTAT a participé régulièrement au salon des artistes viennois. Elle reçoit une médaille de bronze en 1975 et le prix Fernand Point en 1977. Un hommage chaleureux lui sera rendu au cours du 38ème  salon, en octobre 1987, par le peintre viennois Jean Eynaud.
 
Germaine CHAPOTAT a toujours travaillé sur le vif et peint avec réalisme les choses qu'elle aimait. Ses nature mortes, ses paysages ou ses somptueux bouquets témoignent de son grand sens de l'observation, du dessin et de la couleur. Elle excelle dans l'éxécution dans l'éxécution de bouquets de fleurs, et, comme nulle autre, elle a su peindre les "chardons".

Pages